Grandeur et décadence d’un petit commerce de cinéma (1986)

un film inédit en salle de Jean-Luc Godard – 1h35 – restauration supervisée par Caroline Champetier et François Musy

 

On a dit du cinéma qu’il était une usine à rêves… Côté rêves, il y a un metteur en scène : Gaspard Bazin qui prépare son film et fait des essais pour recruter des figurants. Côté usine, il y a Jean Almereyda, le producteur qui a eu son heure de gloire et qui a de plus en plus de mal à réunir des capitaux pour monter ses affaires. Entre eux, il y a Eurydice, la femme d’Almereyda, qui voudrait être actrice. Tandis qu’Almereyda cherche de l’argent pour boucler le financement du film, et cela au péril de sa vie, Gaspard fait des essais avec Eurydice.

> Dimanche 9 Juillet 14h30 à Utopia. Suivi d’une rencontre avec Jean-Pierre Mocky et Jean Narboni

Achat des places à partir de 2 heures avant le début de la séance directement en caisse à Utopia.